DLC, DLUO, DDM … HALTE AU GASPILLAGE !

DLC, DLUO, DDM … HALTE AU GASPILLAGE !

Dans une épicerie vrac, on commande des produits en grande quantité, on les stocke et l’objectif est de les vendre pour que vous puissiez les transformer dans d’appétissants petits plats ! Mais quelques fois les choses ne se font pas aussi facilement, et il arrive que des produits restent trop longtemps dans notre stock et dépasse leur DDM ! C’est grave docteur ??

 

DLC, DLUO, DDM QU’EST-CE QUE C’EST ?

 

La DLC est la Date Limite de Consommation, c’est à dire la date après laquelle le produit devient dangereux pour la santé. Elle concerne les produits alimentaires périssables et emballés tels que les viandes déjà découpées, les yaourts…

Il est interdit de vendre des produits dont la DLC est dépassée.

Une DLC est indiquée par la mention : « A consommer jusqu’au (jour et mois) »

La DDM est la Date de Durabilité Minimale, elle remplace la DLUO (ou Date Limite d’Utilisation Optimale). C’est une date indicative, à partir de laquelle le produit proposé perd de ses qualités gustatives ou nutritives (baisse de la teneur en vitamines par exemple) mais n’est pas dangereux pour la santé. C’es le cas des produits secs et des conserves notamment.

La DDM s’exprime par la mention « A consommer de préférence avant le .. » ou « A consommer avant fin .. ».

Du fait de l’absence de risques sanitaires, vendre un produit avec une DDM dépassée ne constitue pas une infraction.

 

LES SOLUTIONS ANTI-GASPI

 

Le gaspillage alimentaire est un sujet à la mode actuellement !! On nous le sert à toutes les sauces, à la télé, à la radio et même le ministère de l’Ecologie a décidé de se relever les manches pour affronter la question. Nous jetons tout de même en moyenne 7 kg de produits encore emballés chaque année et ceci est notamment du aux DLC et DDM !

Trop de consommateurs ne font pas suffisamment la différence entre les deux et pensent que n’importe quel produit ayant atteint la date indiquée sur l’emballage est à jeter. En réalité ce n’est pas le cas, et comme toujours le bon sens prévaut !

  • pour les produits périssables (viandes, oeufs, poissons), respectez la DLC.
  • les yaourts ont aussi une DLC, mais si ils ont été gardés au frais, ils peuvent encore se consommer jusque 15 jours aprés la DLC indiquée. Dans ce cas, fiez-vous à l’aspect et à l’odeur, pour ne pas faire d’erreur !
  • en ce qui concerne les fromages à pâte molle, les biscuits fourrés ou les semi-conserves (bocaux sans joints), il vaut mieux respecter la DDM indicative, mais encore une fois, si l’odeur et l’aspect sont toujours convenables, vous pouvez le consommer.
  • les biscuits secs, sucrés et salés, les céréales petit-déjeuner, les huiles et les sauces peuvent être consommés jusqu’à deux mois après la DDM.
  • pour la majeure partie des produits de l’épicerie, les pâtes sèches, le sel, le sucre, la farine, le couscous, la semoule, le riz, le café, le thé, les poudres instantanées pauvres en graisses, l’eau, le lait UHT, les jus de fruits (hors jus frais), les conserves (dans des boîtes en métal et des bocaux de verre), le sirop, le miel, les bonbons durs et les produits surgelés peuvent quant à eux être consommés plus d’un an aprés leur DDM. Il est même envisagé que la DDM disparaisse de ce type de produits qui ne s’altèrent pas avec le temps !
  • enfin, les fruits et légumes frais ne possèdent pas de DDM mais sont soumis à l’appréciation du vendeur et de l’acheteur, en fonction de leur aspect global !

DLC DDM différence anti gaspi cityzen market

ALORS ON FAIT QUOI ?

 

Chez CityZen Market nous ne vendons que des produits secs, peu ou pas transformés, céréales, légumineuses, etc … des huiles et sauces, des produits ménagers et cosmétiques, des semi-conserves et des produits frais.

Nos produits ne sont donc pas soumis à péremption, et c’est pour çà que l’on peut les vendre en vrac, et les conserver longtemps sans que leurs qualités n’en soient détériorée, contribuant ainsi à une démarche anti-gaspi !

Nous indiquons la DDM transmise par nos fournisseurs sur les bacs et bocaux de présentation des produits, mais quand celle-ci arrive, nous n’enlevons pas le produit de la vente, car il est toujours largement consommable.

Nous l’indiquons tout de même en magasin et nous faisons une réduction sur le prix du produit pour que vous consommateurs ne soyez pas lésés et que nous commerçant nous puissions mieux gérer notre stock.

réduction DDM cityzen market

Et à l’avenir, vous ne devriez plus trouver de produits en DDM dépassés dans notre épicerie !! Pourquoi ? Grâce à notre cuisine anti-gaspi qui nous permettra de transformer les invendus de l’épicerie et de vous faire goûter nos produits dans des bons petits plats à déguster sur place ou à emporter et cuisinés juste pour vous !! Alors à trés vite 🙂

Réduire le gaspillage alimentaire et les déchets dans leur ensemble, c’est la responsabilité et l’affaire de chacun, du producteur au consommateur ! En comprenant bien la différence entre DLC et DDM et en faisant preuve de bon sens nous jouons notre rôle de consom’acteur et nous pouvons faire encore plus d’économie !! Vive le Vrac 🙂

 

financement paricipatif crowdfunding cityzen market épicerie vrac zéro déchet montpellier

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *